Berlin prend un peu d'avance sur les autres capitales européennes.  Après les villes de Braunschweig et Mannheim, c'est au tour de Berlin de tester une ligne de bus électriques à recharge sans fil fondée sur la solution Primove. La régie des transports de Berlin (BVG) exploite, depuis le 1er septembre 2015, quatre bus électriques de type Solaris Urbino 12 electric équipés du système de charge à induction de Bombardier. L'expérimentation doit courir jusqu'à l'automne 2016.

La ligne 204 de 6,1 kilomètres relie Südkreuz au Zoologischer Garten qui est équipé d'une station de recharge. Les autobus seront ainsi rechargés sans fil et sans contact, "comme une brosse à dents électrique". Une opération qui ne dure que quelques minutes aux terminus, selon Bombardier.

Le projet E-bus Berlin est appuyé par le ministère fédéral du Transport et de l'Infrastructure numérique avec une subvention d'environ 4,1 millions d'euros. "... Si nous voulons convertir un jour à l'électricité une flotte aussi importante que celle de la BVG [151 lignes, 6500 arrêts], il faudra que nous puissions nous appuyer sur l'expérience acquise dans des tests à plus long terme dans le cadre d'une utilisation quotidienne sur le terrain. C'est ce que nous amorçons aujourd'hui...", a commenté Sigrid Evelyn Nikutta, PDG et chef des opérations de BVG.

Florence Guernalec