Si le paiement sans contact est déjà en place dans les bus et le métro londoniens, ce sera une première en France. L’expérimentation sera lancée sur la ligne Chrono C1 du réseau TAG de la métropole grenobloise, durant la Semaine de la Mobilité, le 19 septembre 2015.

Cette solution, pilotée par Transdev, vise à faciliter et simplifier l’accès au réseau TAG, en permettant aux passagers occasionnels de régler leur trajet avec leur carte de paiement sans contact à la montée dans les bus.

Le paiement sans contact complète le système billettique existant. Evitant la manipulation d'espèces, ce système permet un gain de temps dans les situations d’achat de ticket directement à bord des bus et en fluidifie l’accès.

Transdev avance également que le déploiement du paiement sans contact directement sur le valideur permet de diminuer les budgets d’investissements, de maintenance et d’exploitation, notamment par rapport aux systèmes billettiques actuels.

L'expérimentation se déroulera en partenariat avec la Sémitag qui exploite le réseau TAG pour le compte de la SMTC, autorité organisatrice des transports du territoire, la Caisse d’Épargne Rhône-Alpes, Visa et la société grenobloise Actoll, spécialisée dans les métiers du transport et de la monétique.

Le paiement sans contact est aujourd'hui connu de 85% des Français, selon Transdev, et est utilisé par plus de 7 millions de personnes qui recherchent des moyens de paiement rapides, simples et sécurisés.

Florence Guernalec