Annie Guillemot a été élue par 21 voix sur 28 à la tête du premier réseau de transport public de province à la suite d'un conseil syndical qui s'est tenu le 11 juin 2015.

Gérard Collomb, maire de Lyon, qui assurait la présidence du Sytral depuis le retrait forcé de Bernard Rivalta, a préféré ne pas cumuler deux fonctions aussi lourdes.

Il faut dire que depuis la création de la métropole de Lyon au 1er janvier 2015, le Sytral qui avait déjà autorité sur 65 communes autour de Lyon a récupéré les compétences transport du département du Rhône, celles du réseau Libellule de Villefranche-sur-Saône, et la liaison Rhône express qui dessert l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry au départ de la gare de Part-Dieu.

Au total le nouveau Sytral gère les transports publics de 1,7 million d'habitants répartis sur 293 communes, possède un parc de 90 tramways, 73 rames de métro, 1000 bus et 658 autocars.

Une grosse machine qui va investir plus d'un milliard d'euros en six ans.

R.V.