Bombardier Transport et la Régie des transports de Vienne, Wiener Linien, ont signé un contrat portant sur la fabrication de 119 rames de tramway Flexity pour la ville de Vienne ainsi que l'accord sur le système de gestion de maintenance FlexCare, d'une durée de 24 ans. La valeur de ce contrat s'élève a environ 431 millions d'euros, et inclut une option pour 37 tramways supplémentaires ainsi qu'une assistance relative a la maintenance. Ces véhicules seront fabriqués a l'usine Bombardier de Vienne.

Les tramways Flexity de 34 mètres de long de la capitale autrichienne peuvent accueillir 211 passagers. Ils se démarquent, selon Bombardier, par un taux de disponibilité de plus 95 %. Ces trams seront supportés par le programme de gestion de la maintenance FlexCare de Bombardier qui permet aux clients de réaliser des actions de maintenance dans leurs propres dépôts sous la responsabilité de la gestion globale de la maintenance de Bombardier. Un système qui, selon le constructeur, garantit la  disponibilité et la fiabilité des véhicules, et offre à ses clients la fiabilité et la prévisibilité des coûts sur la durée du contrat.

Une commande de plus pour Anvers et Gand

L’annonce a été faite à l’occasion de la cérémonie d’inauguration officielle des nouveaux tramways Flexity 2 dans la ville de Gand au mois de mai dernier. Bombardier Transport va fournir 40 trams supplémentaires au transporteur flamand De Lijn pour les villes belges de Gand et d’Anvers.

Cette commande est une option prévue dans un contrat initial signé en septembre 2012, estimée à environ 97 millions d’euros. Le parc de tramways Flexity 2 de l’opérateur va ainsi passer de 48 à 88. De Lijn et Bombardier ont conclu un partenariat de longue date pour la fourniture de tramways neufs, mais également pour les révisions structurelles, les modernisations et les réparations après collision des véhicules du parc existant de De Lijn.

Ces nouveaux tramways de près de 43 mètres de long et 2,3 mètres de large remplaceront un parc de véhicules vieillissant. Ils permettront surtout de transporter jusqu’à 40 % de passagers de plus que leurs prédécesseurs. De plus, les véhicules à plancher bas sont dotés d’aires multifonctions pour les voyageurs à mobilité réduite et d’espace de stockage pour les vélos et les poussettes.

Gand recevra 16 véhicules bidirectionnels à sept modules d’une longueur d’environ 43 mètres et pouvant accueillir jusqu’à 378 passagers. Anvers recevra 24 tramways unidirectionnels. Quatorze de ces véhicules compteront sept modules d’une longueur d’environ 43 mètres et d’une capacité de 380 passagers. Ces véhicules s’ajoutent à dix autres véhicules à cinq modules d’une longueur d’environ 31 mètres et d’une capacité pouvant aller jusqu’à 266 passagers.

Bombardier est également partenaire du projet d’essais sur le terrain EVTecLab, où De Lijn exploitera trois autobus électriques dotés de la technologie Bombardier Primove de recharge par induction dans la ville de Bruges.

Florence Guernalec