Ce sera donc fin 2022 et non plus 2020 que devrait être mise en service de la ligne 15 Sud du Grand Paris Express reliant le Pont de Sèvres au sud-ouest de Paris à la gare de Noisy-Champs en Seine-et-Marne. "La consolidation du calendrier de travaux prend (…) en compte la complexité du sous-sol francilien, mais également un contexte d’urbanisation dense et la coordination indispensable avec les autres opérateurs de transport, RATP et SNCF, pour réaliser les interconnexions", a annoncé la Société du Grand Paris le 28 avril 2015 au terme des études d’avant-projet. Cependant, la SGP assure que ce retard de deux ans sur le calendrier initial n’aura pas d’impact sur les autres lignes du réseau, car elles sont conçues indépendamment les unes des autres.

C’est néanmoins un nouveau coup dur pour les Franciliens après l’annonce du retard pris sur le prolongement de la ligne 14. En effet, la ligne 15 Sud est stratégique pour le développement du sud de l'Île-de-France. Longue de 33 kilomètres, elle desservira 22 communes et plus d'un million d'habitants. Cette ligne du Grand Paris Express devrait assurer 300 000 voyages quotidiens dès sa mise en service.

Ainsi, le président de la région Île-de-France, Jean-Paul Huchon, a immédiatement réagi à l’annonce de ce retard : "Je souhaite que la SGP et l'État, en responsabilité sur ce projet, proposent dans les prochains mois des optimisations, tant financières que techniques, pour tenter de raccourcir ce délai et de coller ainsi au mieux au calendrier initial, a-t-il déclaré dans un communiqué daté du 28 avril. Je propose que les équipes du Syndicat des Transports d'Île-de-France (Stif) apportent à la SGP leur appui technique et leur expertise en ce sens."

La ligne 15 Sud passe néanmoins en phase "projet", ce qui va permettre de lancer les marchés de génie civil. La SGP a communiqué, fin mars, sur les premiers huit marchés qui vont s’échelonner entre le 2e trimestre 2015 et le 2e trimestre 2016 - construction de gares, de tunnels forés, d’ouvrages spécifiques (entonnements, arrière-gares) et d’ouvrages annexes (accès de secours, puits de ventilation). Ainsi, la Société du Grand Paris annonce que les premiers travaux de génie civil débuteront au second trimestre 2016 par la réalisation de la gare de Fort d’Issy – Vanves – Clamart.

Florence Guernalec