Non, ce n'est pas Darry Cowl sur son triporteur, mais un livreur de TNT juché sur son tricycle dans les rues de Nice. Depuis mi-avril 2010, la société de messagerie express expérimente ce nouveau mode de transport de marchandises urbaine dans la Baie des Anges.

TNT a conclu un accord avec Becycle France et son franchisé niçois. Et pour faciliter la tache des livreurs, les triporteurs sont équipés d'une propulsion à assistance électrique ce qui permet d'atteindre une vitesse de 25km/h. Mais c'est l'énergie produite par le pédalage qui alimente la batterie.
Les triporteurs ont une autonomie de 40 km (soit environ six heures) et une capacité de 1,5 m3 pour une charge de 180 kg.


- 45% de CO2 en 2020


Tout comme son concurrent FedEx qui a lancé ses triporteurs à Paris en 2009 (lire l'encadré), TNT utilise déjà ce type de véhicule de livraison urbaine à Lyon, Dijon, Saint-Etienne, Nancy, Bordeaux, Rouen, Grenoble, Valence, Orléans et à Paris depuis janvier 2010.

TNT qui émet 2,7 millions de tonnes de CO2 par an a mis en place un projet d'envergure internationale nommé "Planet Me", dont l'ambition est d'en faire le 1er transporteur neutre en carbone. L'expressiste annonce vouloir réduire ses émissions de CO2 dans le monde de 45% d'ici à 2020.

En France les solutions de livraison urbaine à vélos suffiront-elles pour atteindre cet objectif ? Réponse de TNT : le renouvellement régulier de la flotte des véhicules, la formation à l'éco-conduite ou encore la  limitation des déplacements professionnels sont au cahier des charges de la société.