Opportunisme ? Ou simple sens du client ? Le nouveau site de location de véhicules entre particuliers, AutoVoisin, a profité de la mise en place de la circulation alternée à Paris et dans les communes limitrophes pour faire parler de son service. En effet, AutoVoisin permettait de réserver à un particulier ou à un professionnel, un véhicule avec une plaque d’immatriculation impaire, seul autorisé à rouler le 23 mars 2015.

Bilan de l’opération : 5149 demandes enregistrées le 22 mars à minuit, 1006 voitures à plaque impaire louées en Ile-de-France le jour de la circulation alternée, 438 nouveaux propriétaires de voiture avec les plaques adéquates ont déposé leur véhicule en location le week-end précédent. Seul regret, ne pas avoir pu répondre à la demande.

Le nouveau site, lancé le 21 mars 2015, propose à des particuliers et à des professionnels de louer leur voiture. Pour s’imposer face à ses concurrents, AutoVoisin mise sur la différenciation : outre la possibilité de choisir la plaque d’immatriculation du véhicule, le site d’autopartage annonce notamment une commission de 20% contre 30% chez ses concurrents et revendique des garanties d’assurance supérieures en cas d’accident, de vol… via Allianz.

Si à ce jour, le tout jeune site AutoVoisin propose moins de 1000 voitures à louer contre plus de 20 000 pour les concurrents déjà installés, Alexandre Woog, président du groupe E-loue, a déjà une expérience de la location sur Internet. Il a commencé voici plus de cinq ans avec la location d'objets - bricolage, jardinage, high-tech, image et son... - entre particuliers.

Florence Guernalec