"Un tramway pèse l'équivalent de 30 rhinocéros. Face à lui, vous ne ferez jamais le poids !" Avec ce slogan, Brest Métropole et Keolis Brest devraient frapper les esprits. La cible ? Les piétons distraits. L’inattention est responsable de la plupart des accidents sur le réseau Bibus. Cette opération de sensibilisation à la sécurité démarre à Brest le 3 mars 2015 pour trois semaines. Budget : 15 00 euros. D’autres réseaux opérés par Keolis reprendront les visuels de la campagne pour le tram ou le bus… qui pèse l’équivalent de 10 rhinocéros !

De Melbourne à Brest

Cette opération est déclinée sur plusieurs supports. L’affichage à l’intérieur et sur les bus, aux arrêts et aux pôles d’échanges.
L’association Vivre la ville organise des animations les 6 et 7 mars à un espace prévention situé à la station de tramway Liberté : diffusion des chiffres d’accidentologie, rappel des consignes de sécurité, distribution de cartes postales et de bracelets avec le slogan de la campagne inscrit dessus.
Enfin, une vidéo virale est diffusée sur les réseaux sociaux et avant chaque séance de cinéma au multiplexe Liberté (voir ci-dessous). Le film comme le visuel ont été imaginés par le réseau Keolis de Melbourne (Australie).

Baisse des collisions

Depuis l’inauguration du tramway en 2012, Brest Métropole et Keolis Brest ont mené plusieurs actions pour sensibiliser les voyageurs et les habitants aux dangers du tram, former les conducteurs, et améliorer les infrastructures en voirie. Résultat, moins de collisions (-33%) et moins de blessés (-15%) sont à déplorer en 2014 par rapport à l’année précédente. Le taux de collisions est "tombé" à 0,157 pour 10 000 kilomètres contre 0,193 pour la moyenne nationale.

Cependant, un manque d’attention des automobilistes, des deux roues et des piétons demeure responsable de la majorité des accidents, selon Keolis. L’opérateur du réseau Bibus procède à une analyse détaillée après chaque collision (circonstances, vitesse, environnement…) pour en comprendre les raisons et mettre en place des actions correctives.

Des hommes avertis

Les conducteurs de trams sont formés pour anticiper au mieux les situations dangereuses. De plus, une fois par an, ils suivent une formation obligatoire complémentaire : entraînement aux bons réflexes face aux dangers via le simulateur de conduite Keo tramway développé par l’institut de formation Keolis ; sensibilisation aux risques sur la ligne à partir du retour d’expérience de l’année écoulée ; et rappel des procédures à utiliser dans des situations rares ou complexes (accident, évacuation, remorquage/poussage, perte d’énergie…).

Parallèlement, des actions de prévention sont menées auprès des jeunes. Chaque année, environ 2500 élèves du CM1 à la 5e bénéficient d’une visite du dépôt de tramway suivie d’une action de sensibilisation aux règles de sécurité à proximité des voies. Des messages sonores sont également diffusés périodiquement dans les rames pour inciter les voyageurs à bien se maintenir pour éviter tout bobo en cas de freinage d’urgence.

En résumé, "A proximité d'un tram. Prudence. Vigilance". Les Brestois sont prévenus.

Florence Guernalec