La RATP et le Stif multiplient les inaugurations de lignes en ce mois de décembre. Coup sur coup, le tramway T6 (le 13 décembre) et le T8 (le 16) seront mis en service, chacun étant situé à un bout de la ligne 13 du métro.

Premier par ordre d’arrivée, la ligne T6 relie Châtillon (92) à Vélizy-Villacoublay (78) à l’Ouest de Paris puis au printemps 2016, elle rejoindra Viroflay en 40 minutes sur un tronçon souterrain de 1,6 kilomètre. Au total, la ligne de 14 kilomètres et 21 stations desservira six communes : Châtillon, Clamart, Fontenay-aux-Roses, Meudon, Vélizy-Villacoublay et Viroflay.

Le tramway traversera, notamment, le centre commercial et le parc d’activité de Vélizy-Villacoublay, la zone d’activité du Plessis-Clamart, l’hôpital Beclère… La ligne T6 aura des correspondances avec la ligne 13 du métro, le RER C et le Transilien à Viroflay. 60 000 habitants et 90 000 salariés sont potentiellement concernés. Objectif de trafic visé ? 82 000 passagers par jour avec une fréquence de 4 minutes en heure de pointe (7 minutes en heure creuse).

Ce sont ainsi 28 rames de 46 mètres (255 passagers), soit le tramway le plus long de France, qui seront mises en service le 13 décembre 2014. Il s'agit d’un tramway sur pneus Translohr de NTL qui répond aux contraintes du relief et à la configuration du tracé de la ligne (lire l’interview d’Olivier Bachelet, dg de NTL).

En attendant la Tangentielle

Le 16 décembre, ce sera au tour du T8 d'être mis en service en Seine-Saint-Denis (93) au Nord de Paris. Cette ligne est également appelée le Tram’Y en raison de son tracé. De Saint-Denis, le tramway desservira deux terminus, Epinay et Villetaneuse pour une longueur totale de 8,5 kilomètres, 17 stations sur trois communes : Saint-Denis, Epinay-sur-Seine, et Villetaneuse.

L’objectif de cette ligne ? Améliorer les déplacements de banlieue à banlieue. La T8 traversera, ainsi, le pôle universitaire de Villetaneuse qui accueille plus de 12 000 étudiants, des zones d’activité économiques et commerciales, mais aussi des espaces d’habitations denses et pavillonnaires.
Le Tram’Y participe, également, au renouvellement urbain des trois villes. Parmi les projets, la ZAC Porte de Paris à Saint-Denis, les projets ANRU à Epinay-sur-Seine (ZAC Epicentre et Intégral, Orgemont) et le Projet Universitaire et Urbain de Villetaneuse.

Le Tram’Y, 20 rames Citadis d’Alstom de 200 places, aura des connexions avec la ligne 13 du métro, les RER C et D, la ligne du tramway T1, le Transilien et la future Tangentielle Nord (entre Sartrouville et Noisy-le-Sec). Il devrait accueillir 55 000 voyageurs par jour avec une fréquence de 3 minutes sur le tronc commun en heure de pointe, et 6 minutes sur chaque branche.

Le T8 s’inscrit dans un contexte de développement des infrastructures de transports sur le département de la Seine-Saint-Denis avec le prolongement du T1 à Asnières-Gennevilliers les Courtilles, le T5 entre Saint-Denis et Garges Sarcelles.