L'Assemblée générale extraordinaire de Ratp Dev réunie le 17 novembre 2010 a décidé de modifier la gouvernance de l'entreprise, en adoptant une gestion par un conseil de surveillance et un directoire.

"Dans un contexte de fort développement, il nous a semblé nécessaire de modifier la gouvernance de Ratp Dev afin de lui permettre d'être encore plus réactive et performante sur le marché concurrentiel, tout en confortant la relation indispensable avec la RATP", déclare Jean-Marc Janaillac, actuel pdg de Ratp Dev, dans un communiqué.

Dorénavant, Ratp Dev est donc dirigée par un directoire dont les membres agissent collégialement. De son côté, le Conseil de Surveillance exerce un contrôle permanent sur la gestion du Directoire et procède à la désignation de ses membres.

Le conseil de surveillance est composé de sept membres, pour six ans :
- Pierre Mongin, Président-directeur général de la RATP, qui le préside
- Catherine Barbaroux, ancienne directrice générale des services du conseil régional Ile-de-
France
- Jean-Louis Blanc, directeur du développement France de GDF-SUEZ
- Luc Lallemand, Président du comité de direction d'Infrabel (Belgique)
- Alain le Duc, directeur financier de la RATP
- Philippe Martin, directeur général adjoint de la RATP
- Jean-Michel Mauvilly, consultant spécialiste du transport public.

Le directoire est composé de Jean-Marc Janaillac, président, et de Thierry Ossent, directeur général de RATP Dev.