"Issy-les-Moulineaux était un tremplin, avec Nantes nous validons l'intérêt de notre système ZenBus", se félicite Julien Devade, un de quatre fondateurs de la start-up Joul. Depuis octobre 2014, Nantes teste ce système d'info-voyageurs en temps réel sur deux lignes. Une petite consécration pour la jeune pousse qui voit sa solution déployée par une première grande agglomération française.

Depuis 2013, ZenBus était déjà testé à Issy-les-Moulineaux qui a décidé de poursuivre jusqu'en 2015. "Nous sommes en discussions avancées avec une dizaine d'autres villes et aussi des opérateurs de transports intéressés par ZenBus", poursuit Julien Devade. "Et nous avons également été contactés par des acteurs étrangers", souligne-t-il, en précisant que ZenBus est aujourd'hui prêt à se développer à l'international.

La téléphonie mobile au cœur du dispositif


Créée en 2011, cette jeune pousse a développé un système d'info-voyageurs permettant de visualiser en temps réel la position des bus sur une carte interactive (pour l'instant Google Maps). Cette visualisation s'effectue depuis un smartphone, une tablette ou un ordinateur de bureau en se connectant au site ZenBus ou en installant une application mobile spécifique. Pour localiser les bus, le système utilise un smartphone ou une tablette confiée au conducteur.

ZenBus se veut plus précis que les gros systèmes SAEIV classiques. "La position du bus est précise à plus ou moins 5 secondes avec notre solution, contre plus ou moins 20 secondes, voir même une minute avec les autres systèmes", assure-t-on chez Joul. Quant au prix : ce système est accessible via un abonnement de 1000 euros par ligne et par an. Un tarif très attractif face aux SAEIV dont l’installation coûte de 5 à 10 000 euros par bus.

Géolocaliser ses amis lors d'un événement


Depuis octobre 2014, Joul propose également une application mobile de "géolocalisation de participants à un même événement". Baptisée Locus Pokus, elle permet de suivre en temps réel, sur son smartphone, les déplacements d'autres utilisateurs afin les retrouver à un concert, une rencontre sportive ou un tout autre événement. Un système qui devrait converger avec à l'offre ZenBus en 2015, pour permettre aux voyageurs d'organiser plus facilement leurs sorties.

Autre piste de développement de la start-up : "Nous travaillons avec la RATP à Issy-les-Moulineaux sur l'exploitation des historiques de localisation des bus. Ces données pourraient, par exemple, être utilisées pour étudier l'impact de travaux sur la fluidité du trafic", conclut Julien Devade.

Basée à Nantes et Paris, Joul emploi aujourd'hui une dizaine de personnes. L'entreprise a réalisé une levée de fonds de 500 000 euros à sa création en 2011, auprès d'investisseurs privés. Elle est aujourd'hui en recherche de capital pour accompagner sa croissance.

Christophe Guillemin