C'est Gladys Berejiklian, ministre des Transports des Nouvelles-Galles du Sud qui a fait cette annonce le 23 octobre 2014. Le consortium retenu, comprend, outre Alstom et Transdev, Acciona Infrastructure Australia et Capella Capital.

Selon Gladys Berejiklian, la candidature de "Connecting Sydney" a été retenue parce que le consortium "a proposé une solution innovante" permettant de transporter plus de passagers que prévu à l'origine, 18 000 par heure et par sens au lieu de 9000. Une solution qu'elle n'a pas détaillée, mais qui devrait augmenter également la facture du projet (1,6 milliard de dollars australiens à l'origine), a-t-elle précisé. De longues discussions en perspective avant la signature officielle du contrat. 

Le gouvernement des Nouvelles-Galles du Sud a l'expérience de ce type de phénomène.  La seule ligne de tramway en circulation dans la cité australienne (Inner West, opérée par Transdev) a vu sa fréquentation bondir de 20% après avoir été rallongée de quelques stations en avril 2014. 

Cette nouvelle ligne de tramway, longue de 12 kilomètres, desservira notamment le centre d'affaires de Sydney (CBD). Sa mise en service, qui s'accompagnera de la création d'une zone piétonne au cœur du centre d'affaires sur Georges Street, supprimera la circulation de quelques 200 bus par heure sur son tracé. Elle devrait générer 4 milliards de dollars de retombées économiques pour la ville, a indiqué la ministre. 

Les travaux débuteront dès la signature du contrat, et la mise en service de la ligne est prévue pour 2019-2020.

Robert Viennet

Pour en savoir plus téléchargez la plaquette du projet en PDF