Alstom Transport a des clients fidèles. Après la fourniture de 161 rames MF01 en cours de livraison, le constructeur annonce qu’il va en livrer 12 supplémentaires au Stif et à la RATP jusqu’en 2016. Un marché de 75 millions d’euros environ pour Alstom, en consortium avec Bombardier Transport et Areva TA. Il s’agit, en réalité, d’une levée d’options d’un contrat signé en 2001. Cette commande concerne, comme précédemment, les lignes 2, 5 et 9 du métro parisien.

Le métro MF01 nouvelle génération doit permettre de réduire les temps d’échanges en station (larges couloirs et intercirculations). En outre, il consomme 30% d’énergie en moins qu’un métro traditionnel, selon Alstom, grâce à l’amélioration du rendement de la chaîne de traction et à son système de freinage électrique à récupération d’énergie.

Une Première en Allemagne

Autre client fidèle, la Communauté des transports strasbourgeois (CTS). Après une première commande de rames Citadis en 2003, la CTS a signé avec Alstom, un accord-cadre pour la fourniture de 50 tramways supplémentaires. La première tranche de l’accord porte sur 12 rames pour un montant de 41 millions d’euros pour une mise en service commerciale fin 2016. Ils viendront renforcer le parc existant, en particulier les extensions des lignes A et D. Les Citadis desserviront le centre-ville d’Illkirch-Graffenstaden et la ligne reliant le centre de Strasbourg à Kehl en Allemagne.

Ce sera le premier tramway à franchir une frontière en France. Ces Citadis seront, ainsi, les premiers à être homologués suivant le BOStrab, décret fédéral allemand sur la construction et l’exploitation des tramways en Allemagne. Longs de 45 mètres, les trams permettent d’accueillir jusqu’à 288 passagers. Enfin, côté confort, les Citadis seront équipés d’un éclairage LED et de portes entièrement vitrées.