C'est à un ingénieriste d'infrastructure qu'il revient de représenter le secteur de l'ingénierie. P-dg d'Egis, filiale de la Caisse des dépôts, Nicolas Jachiet a été élu par ses pairs, le 25 septembre 2014, à la tête de la fédération professionnelle Syntec ingénierie. Il succède pour un mandat de deux ans à Stéphane Aubarbier, dirigeant du groupe Assystem.

Nicolas Jachiet s'est fixé trois objectifs pour défendre un secteur qui reste plus dynamique que les autres en termes de création d'emplois en France, mais dont la compétitivité à l'international est menacée par le renchérissement des coûts.

Voici ces objectifs tels qu'énumérés dans le communiqué de Syntec Ingénierie : “participation active à l'exercice des responsabilités de la branche dans le domaine social ; défense des entreprises de l’ingénierie professionnelle auprès des instances publiques et privées ; promotion des métiers de l’ingénierie professionnelle“.

  • Né en 1958, polytechnicien et énarque, inspecteur des Finances, NIcolas Jachiet a commencé sa carrière au  ministère des Finances avant d'être conseiller technique chargé des privatisations au cabinet du ministre de l'Economie, Edmond Alphandéry de 1993 à 1995.

  • Après avoir notamment été en poste au service des participations (1998-2002) à la direction du Trésor, il rejoint le secteur privé comme directeur des services administratifs et financiers du groupe Danone (2002-2004).
  • Il rallie le groupe Caisse de dépôts en 2004 comme directeur général délégué d'Egis, filiale en pleine tourmente puisque deux ans plus tôt, son actionnaire était à deux doigts de la vendre à l'Américain Aecom. Depuis, Egis s'est restructurée notamment en fusionnant avec Iosis.
  • Directeur général délégué, puis directeur général, Nicolas Jachiet est le p-dg d'Egis depuis 2012.

Marc Fressoz