Tous les risques peuvent être garantis, les assureurs vous le diront, celui de la resquille dans les transports publics aussi. C'est en tout cas ce que croient de  jeunes voyageurs parisiens qui luttent pour la gratuité dans les transports : ils ont inventé la mutuelle fraude !
 
Comme une mutuelle santé, chaque adhérent verse chaque mois une cotisation pouvant varier de 5€ à 7€. Mais dans ce cas précis,  les versements alimentent une cagnotte qui sert à payer leurs contraventions.  Des groupes d'amis, habitants d'un même quartier ou étudiants d'une université, seraient rassemblés dans une dizaine de mutuelles en région parisienne, selon le journal Le Parisien qui a révélé cette information.
 
Non déclaré juridiquement, car l'appel à la fraude est tout de même sanctionné par la loi, les adhérents comptent sur le bouche à oreille pour faire connaître leur drôle d'initiative.
 

Gratuité des transports publics


Derrière cette initiative. se cachent en réallité un acte miltitant pour la gratuité dans les transports publics, comme à Aubagne (lire l'encadré), Châteauroux ou Compiègne.
Pour rappel, la RATP enregistre 5% de fraudeurs, un manque à gagner de 80 millions d'euros chaque année. La RATP et le Stif (Syndicat des transports d'Ile-de-France) qui ont qualifié le phénomène de "marginal" n'ont pas souhaité réagir.