En 2013, Voyage-sncf.com est devenu un "groupe international", s'est félicité son directeur général Yves Tyrode lors d'une conférence de presse tenue le 6 mai 2014. "Notre vocation est d'être un acteur international incontournable, spécialiste du train en Europe et de la destination France", a-t-il précisé.

L'année passée, cette filiale de la SNCF, a franchi la barre des 4 milliards d’euros de volume d’affaires en vendant 75 millions de voyages, soit une croissance de 4% de ses ventes. Le groupe ne communique pas sur son chiffre d'affaires ou ses bénéfices, indiquant simplement être "profitable". C'est à l'international qu'il réalise sa plus forte progression. Ainsi, la croissance a été de 19% en Europe, 5% sur les autres continents et 3% en France.

"Grâce au déploiement de la marque Voyages-sncf.com dans toute l’Europe et au rapprochement opéré avec les entités Rail Europe (Rail Europe Inc. en Amérique du Nord, Rail Europe 4A dans le reste du monde), le groupe a vendu 10 millions de billets de train à des touristes étrangers dont 4,5 millions à des Européens", explique l'e-commerçant.En 2013, Voyages-sncf.com a réalisé ainsi 660 millions d’euros de volume d’affaires à l’International, dont 290 millions en Europe.

Pour 2014, le groupe tient à développer encore d'avantage son activité à l'international. "Si on travaille bien, les marques (Voyages-sncf.com et Rail Europe) devraient être les marques préférées des touristes qui veulent voyager entrain en France et en Europe", a commenté Yves Tyrode.

Un billet vendu toutes les trois secondes grâce au mobile

Entre 2010 et 2013, la croissance des ventes sur le mobile a été multipliée par 10 pour atteindre 300 millions d’euros de volume d’affaires l'année dernière, soit 7 millions de billets vendus. "Nous vendons désormais un billet toutes les 3 secondes grâce au mobile, qui pèse déjà 45 % de l'audience de Voyages-sncf.com", a précisé Yves Tyrode, estimant que le mobile est un axe majeur de développement".

Voyage-sncf.com entend poursuivre sa "politique d’innovation dans le tourisme" en capitalisant sur son offre "Les Instants V", lancée en février 2014. Elle propose sur une plate-forme unique des billets de spectacles, concerts, festivals, matchs, musées et parcs d’attraction ainsi que les billets de train pour s’y rendre. "Avec cette innovation, notre but principal est d'attirer un plus large public sur notre site. C'est aussi une façon d'aiguiller vers le train une clientèle qui se tournerait plus naturellement vers la voiture ou l'avion", a souligné Yves Tyrode.

Enfin, suite au rachat en septembre 2013 par la SNCF de la société éditrice du site de covoiturage 123envoiture.com, "des discussions sont en cours (entre l'opérateur ferroviaire et sa filiale). Cela semblerait assez naturel qu'on puisse les distribuer", a confié le responsable. Le covoiturage pourrait donc faire son entrée en 2014 sur le Voyage-sncf.com.

Christophe Guillemin avec AFP