La nouvelle rame TER Régiolis entièrement électrique, d'un étage et 220 places assises, a effectué le 14 avril 2014 sa première liaison de près de 50 kilomètres, pour une mise en circulation effective prévue le 22 avril sur Bordeaux-Langon-Agen, a indiqué la région.
L'Aquitaine a été la première région à commander des Régiolis (22 rames), pour un investissement de 155 millions d'euros. Le nouveau train y sera déployé au fur et à mesure des livraisons, sur les lignes Bordeaux-Hendaye, Bordeaux-Pau, et la portion Bordeaux-Morcenx.
Le trafic TER en Aquitaine représente 330 trains par jour pour 35 n000 voyageurs, les TER environ 1 million à l'échelle nationale.
Les Régiolis, dont 182 avaient été commandés fin 2013 à Alstom, s'inscrivent dans un renouvellement prévu par tranches des TER à l'échelle nationale, de même que les "Régio 2N" de Bombardier, un "gros porteur" de deux étages, qui devraient entrer en service en Aquitaine entre fin 2014 et 2016 (24 rames à terme). Le 22 avril, c'est au tour de la région Lorraine d'accueillir sur ses rails son premier Regiolis.

avec AFP

---------------------------------------------------------------
Suppressions de postes chez Alstom Transport

Confirmant une information du journal Les Échos, le géant industriel français envisage de supprimer 180 postes au siège de sa division Transport (matériel ferroviaire) à Saint-Ouen et 180 autres dans son usine de Barcelone, annonce le 15 avril une porte-parole. Ces mesures s'ajouteront aux 1 300 suppressions de postes annoncées par le pdg d'Alstom, Patrick Kron, en novembre 2013.

Un comité d'entreprise européen s'est tenu à ce sujet le 10 avril et "maintenant il y a une procédure qui se poursuit au niveau local", a poursuivi la porte-parole. Le groupe compte réorganiser ses activités en sept régions et "renforcer la responsabilité de ses régions", a expliqué la porte-parole. 
Fin 2013, Alstom employait 93 000 personnes dans le monde, dont 18 000 en France.