Ce nouveau train de trois mètres de large est disponible en diverses configurations : six à dix voitures, 81 à 135 mètres de long. Suivant sa motorisation, il peut filer de 160 km/h à 200 km/h. Il est équipé de portes de 1,60 mètre, d'amples plate-formes de six mètres carrés et d'un accès de plain-pied pour faciliter les flux de passagers. 

La Région Pays de Loire a sélectionné une version pouvant être exploitée à 200km/h et qui sera aménagée en 2+2. De son côté, la Picardie a commandé une version extra longue de 135 mètres, comportant dix voitures.

A ce jour, neuf régions ont donc passé une commande ferme de 159 rames Regio 2N. De quoi alimenter les chaînes de production du constructeur pendant deux ans.
Et après ? L'avenir du constructeur qui emploie 2 000 salariés sur le site de Crespin, auxquels il faut ajouter les 8 000 à 10 000 employés par ses sous-traitants, est plus incertain.

Nathalie Arensonas