"Nous récupérons d'office toutes les affaires complexes nécessitant la co-saisine de deux juges d'instruction", a expliqué à l'AFP la procureur de la République Dominique Moyal. Le parquet de Digne s'était auparavant dessaisi.
L'information judiciaire aixoise a été ouverte pour "homicides et blessures involontaires", a précisé la procureur.

Une touriste russe de 49 ans et une octogénaire de la région ont été tuées le 8 février 2014 dans l'accident causé par la chute d'un rocher de plusieurs tonnes près d'Annot (Alpes-de-Haute-Provence). Sur les 34 personnes qui se trouvaient à bord du train, huit blessés avaient dû être évacués vers un hôpital de Nice.

Exploité depuis fin 2013 par la Régie régionale des transports de Provence-Alpes-Côte d'Azur (c'était Transdev auparavant), le train des Pignes a repris le 20 février son activité sur deux tronçons séparés, le trafic restant impossible dans la zone de l'accident.

Transportant moins de 500 000 voyageurs par an, ce train, qui relie Nice à Digne en plus de trois heures, est l'un des plus originaux de France avec ses 151 kilomètres empruntant 25 tunnels, une trentaine de ponts et viaducs à flanc de montagne, sur un parcours très prisé des touristes.

(AFP)