A Douai, les récentes pannes des bus guidés fabriqués par APTS, filiale néerlandaise du constructeur VDL, ont signé l'arrêt de mort des Phileas.
"Sur les dix Phileas en exploitation, seuls trois ou quatre sont disponibles. Les autres sont immobilisés à cause de ruptures de cardans et de problèmes de transmission. Dans ce contexte, il est impossible d'assurer la qualité de service", explique Bernard Burdau, directeur général de la Société des transports de l'arrondissement de Douai, la Société publique locale en charge du réseau urbain Evéole.


1 Phileas pour 3 bus à haut niveau de service

Cette énième crise de fiabilité a provoqué un électrochoc chez les élus du Syndicat mixte des transports qui ont décidé de remplacer les Phileas. Un appel d'offres sera donc lancé dans ce but début 2014, via la centrale d'achats d'AGIR et portera sur l'acquisition de seize bus à haut niveau de service. Un marché d'environ six millions d'euros.

"Pour le prix d'un Phileas, on achète trois bus à haut niveau de service",calcule le responsable. L'attribution du contrat pourrait intervenir en février prochain avec une livraison prévue fin 2014. Reste à régler les problèmes liés à l'infrastructure elle-même du fait de l'étroitesse de son emprise. "Une étude est actuellement en cours pour mesurer les impacts sur la voirie".

La décision intervient au moment où le SMTD a entrepris des travaux pour étendre de près de 10 kilomètres l'actuelle ligne de transport en commun en site propre. En 2015, cette extension sera exploitée avec six véhicules. 

Christine Cabiron La suivre sur twitter