Pour tenter d'apaiser la fronde des élus régionaux, mécontents du vent de la réforme ferroviaire et des services TER qu'ils financent et dont Jacques Auxiette, leur représentant à l'Association des régions de France, s'est fait le porte-voix, le président de la SNCF a décidé de nommer l'un des leurs.

Alain Le Vern, 65 ans, qui avait pris la tête du conseil régional de Haute-Normandie en 1998, sera en charge des TER et Intercités, à partir du 1er décembre 2013. Il remplace Claude Solard.

Ce proche de Laurent Fabius avait annoncé le 12 septembre sa démission, au milieu de son troisième mandat de président du région.

N.A.