Jean Louis Borloo, ministre de l’Ecologie et Christian Estrosi, ministre de l’Industrie ont signé le 13 avril une charte avec 12 collectivités locales et deux constructeurs automobiles PSA et Renault. Objectif : faire vraiment décoller la filière des véhicules électriques et hybrides.
La charte prévoit des engagements de parts et d’autres : les collectivités « pilotes » -Bordeaux, Nice et Paris - devraient commencer dès 2010 à déployer des infrastructures publiques pour faciliter les bornes de recharges des voitures électriques.

5 000 euros de bonus

De leur côté, PSA et Renault se sont engagés à livrer 60 000 véhicules électriques en France en 2011-2012. En priorité à destination des agglomérations ayant mis en place des bornes de recharge en nombre suffisant. L’Etat maintient pour sa part le super-bonus de 5 000 euros pour l’achat de véhicules électriques jusqu’en 2012.

Une commande de 50 000 véhicules

Le ministère de l’Ecologie a également annoncé la constitution d’un groupement d’entreprises privées et public destiné à passer une première commande de 50 000 véhicules électriques aux fabricants. Piloté par La Poste, ce groupement compte aussi Areva ou EDF ainsi que la RATP et Veolia.
« Les constructeurs voulaient bien investir s’il y avait des commandes. Ils ont désormais cette garantie », a déclaré Jean Louis Borloo. « Les principaux acteurs sont désormais prêts à jouer le jeu (…) la machine est lancée ».

Source : TRANSPORT PUBLIC