Une cinquantaine de bus Mercedes sur une série de 200 importés d'Egypte, ont commencé à circuler dans le centre de Kinshasa, asphyxié par les embouteillages. Deux lignes au départ de la gare centrale, mais au total, 29 lignes devraient être ouvertes.

Les chauffeurs de Tansco, nouvelle société de transport public créée par l'Etat congolais, sont formés par la RATP. Ces 50 nouveaux autobus vont cohabiter avec les "Esprits de la mort", ces camionnettes en mauvais état et réputées dangereuses, exploitées par des compagnies privées.

N.A