Et un, et deux, et trois ! En moins d'un mois, RATP Dev a lis en service le tramway d'Oran et remporté deux appels d'offres à l'international. Après le tramway de Shenyang en Chine, c'est au tour des futurs lignes de tramway de Rio de Janeiro, construites en perspective des Jeux Olympiques de 2016.

La filiale du groupe RATP y a remporté aux côtés de ses partenaires brésiliens (CCR, OTP, Invepar) le contrat de construction et d'exploitation de 28 kilomètres de tramway entièremenrt sans caténaire, et fournis par Alstom.

Ces lignes desserviront le quartier de "Porto Maravilha", le village de presse Rio 2016, le centre d’affaires, la gare centrale, le terminal maritime et l’aéroport Santos Dumont. Un premier tronçon de 14 kilomètres sera mis en service fin 2015.

 

Un galop d'essai avant d'autres PPP

Dans ce consortium , le Françaos aura un rôle d'assistance technique. Le groupe devra notamment former le personnel, suivre la construction, les essais, la mise en service et l'exploitation du tramway. Un contrat de trois millions d'euros sur cinq ans.

RATP Dev est déjà associé à CCR (Companhia de Concessoes Rodoviarias) pour l’exploitation de la ligne 4 du métro de São Paulo, première ligne automatique d’Amérique latine, en exploitation depuis mai 2010.

"Par le biais de ce partenariat qui regroupe CCR, OTP (Odebrecht Transport) et Invepar, RATP Dev franchit une première étape en vue d’une participation aux futurs principaux projets de PPP au Brésil", déclare dans le communiqué François-Xavier Perin, patron de RATP Dev.

Robert Viennet