Le bus pour les déplacements quotidiens dans Belfort, le vélo pour les courts trajets et la voiture en autopartage pour aller au-delà des limites de la ville. C'est ce que va proposer, comme prévu par étapes, le Syndicat mixte des transports en commun du territoire de Belfort (SMTC) pour son réseau Optymo.

Première phase de ce plan le 22 avril, avec le déploiement de l'offre de vélos en libre service qui comptera 21 stations et 200 vélos. Cette offre augmentera régulièrement pour atteindre 700 vélos et s'enrichira à terme de location de vélos en longue durée. Ces deux-roues seront répartis selon un maillage étudié : des stations à proximité des arrêts de bus et des pôles d'activités entre le centre-ville et les autres quartiers, en complémentarité avec l'offre de bus.

 

Un vélo "intelligent"

Les vélos belfortains sont "intelligents et communiquants" grâce à un boîtier de commande remontant les informations au serveur central. L’accès au service se fait directement sur le vélo. La prise en main est facile et rapide : il suffira de passer son Pass Optymo sur le cadran équipé du vélo. Et pour ceux qui n’ont pas le Pass, il est possible d’utiliser un code délivré par téléphone en appelant un numéro cristal.

Dès la rentrée 2013, le réseau de bus va être renforcé par une augmentation de l'offre. Pour le syndicat mixte, il s'agit de poursuivre le développement engagé depuis 2007 et qui a vu la fréquentation d'Optymo augmenter de plus de 70%. Certaines lignes structurantes verront ainsi leur fréquence passer à 5 minutes. D'ici 2016 le smtc a l'ambition de doubler la fréquentation de son réseau pour atteindre 14 milllions de voyages.

En décembre c'est la troisième phase de ce plan qui sera mise en œuvre avec le lancement par Optymo d'un parc de voitures en autopartage. Autant d'outils de mobilité qui seront accessibles grâce au pass Optymo.

 

Robert Viennet