Eurostar était jusqu'à présent une coentreprise directement gérée par ses trois actionnaires: la SNCF, la société publique britannique London & Continental Railways et la SNCB (chemins de fers belges).

Elle va devenir une entreprise autonome qui sera consolidée à compter du 1er septembre 2010 dans les résultats de la SNCF, son actionnaire majoritaire.
Dans le cadre de cette réforme, la structure du capital d'Eurostar a été modifiée, la SNCF descendant de 62% à 55% du capital et London & Continental Railways montant de 33% à 40%. La SNCB garde les 5% restants.

L'état-major d'Eurostar est remanié : l'actuel directeur général d'Eurostar, le britannique Richard Brown, est promu président non exécutif à la place de Guillaume Pepy, qui était à la tête de la compagnie depuis 1998.
R.Brown est quant à lui remplacé par le Français Nicolas Petrovic, actuellement directeur général adjoint.