La trentaine d'associations membres de la Maison de la nature et de l'environnement de l'Isère (MNEI) dispose depuis le 26 mars 2013 d'un minibus en autopartage. Cette initiative est née d'un partenariat avec Citélib, la société coopérative d'intérêt collectif qui gère par ailleurs 70 véhicules en libre-service.

Le nouveau minibus de 9 places - un Fiat Scudo - est destiné à faciliter le déplacement des adhérents de la MNEI à un prix préférentiel. En effet, la MNEI prend en charge l'abonnement mensuel, tandis que les associations s'acquittent des frais d'utilisation. A savoir, 2 euros par heure de location et 50 centimes par kilomètre parcouru. "Jusqu'à présent, la MNEI louait en longue durée un minibus qu'elle devait entretenir. Cela représentait des coûts et prenait du temps. Cela pouvait être aussi source de litiges", explique Stéphanie Pesenti, responsable des relations presse pour Citélib.

Les adhérents de la MNEI peuvent également accéder au reste du parc en autopartage, présent dans l'agglomération grenobloise, mais aussi en Savoie, Haute-Savoie et dans la Loire. "Ce premier projet de mutualisation pourrait être ouvert à d'autres associations et fédérations". La Métro a d'ailleurs subventionné cette initiative à hauteur de 2000 euros dans le cadre de son plan de développement de l'économie sociale et solidaire.

Citélib compte aujourd'hui 2 200 abonnés. Cette société gère plus 70 stations et autant de véhicules, de tailles, marques et motorisations différentes. A partir de mi 2014, Citélib expérimentera pendant trois ans 70 i-road, ces micros voitures électriques innnovantes. Ce prototype (présenté au salon de Genève le 5 mars 2013) a été conçu par Toyota et EDF. Les batteries ont pour leur part été développées par le commissariat atomique de Grenoble.

Christine Cabiron