Après le TGV low cost, la voiture de location. Europcar lance une offre à destination des portefeuilles moins garnis, avec sa nouvelle marque InterRent. La première agence doit ouvrir à Lyon le 28 mars.

Les réservations se font sur interrent.com, un site dédié, en ligne depuis le 19 mars, ou via un centre d'appels. En tout, 6 000 véhicules seront disponibles dans 44 agences réparties entre la France, l'Allemagne, le Royaume-Uni, l'Espagne et le Portugal. Situées de préférence à proximité des aéroports et des gares.


"Du smart low cost plutôt que du hard"

InterRent reprend les recettes de l'aérien : des prix d'appels attractifs d'abord - à partir de 20 euros par jour en France, 12 euros en Espagne, 11 Livres (12 euros environ) en Grande-Bretagne - et l'assurance de payer toujours au moins 15% moins cher comparée à une location Europcar classique.
Ensuite, le loueur table sur un meilleur taux d'utilisation des voitures, puisque les clients devront obligatoirement la rendre dans l'agence InterRent où ils l'auront louée.
La flotte elle aussi joue l'économie : moins de voitures spacieuses et suréquipées, place aux Renault Twingo, Fiat Panda et autres petits modèles des constructeurs Kia ou Hyundai.

"L'offre est destinée à une nouvelle clientèle loisir et sensible au prix", explique Jehan de Thé, directeur d'InterRent. Pas question de tirer la qualité de service vers le bas, promet InterRent. Pour Jehan de Thé, la nouvelle marque low cost est plus proche de la formule d'Easyjet que de celle de Ryanair, la compagnie aérienne irlandaise à bas coût souvent montrée du doigt pour la qualité de son service à bord.
Le nettoyage du véhicule n'est pas facturé aux clients qui bénéficient, comme dans l'offre Europcar classique, d'un assistance 24/24 heures en cas de pépin. "On est dans du smart low cost plutôt que dans du hard low cost", résume le patron d'InterRent.

Europcar table sur un succès rapide de sa nouvelle marque et prévoit déjà de doubler le nombre d'agences InterRent sur le Vieux Continent d'ici à 2014. Avant de viser d'autres horizons, via un réseau de franchisés.

Aubin Busalb