Cette fois-ci, la date est arrêtée. D'abord prévue pour 2013, la réouverture de la ligne Nantes-Châteaubriant, fermée depuis les années 80, sera effective le 28 février 2014. C'est ce qu'à annoncé le 15 mars 2013 Jacques Auxiette, président de la région Pays de la Loire, en compagnie de représentants de la SNCF et de RFF.

Comme sur la ligne Nantes-Clisson depuis juin 2011, c'est un tram-train qui circulera sur l'axe réouvert à la circulation des passagers. La mise en service sera progressive : à commencer par sept allers-retours par jour entre Nantes et Châteaubriant, jusqu'à atteindre 23 allers-retours quotidiens début avril 2013. A terme, on pourra compter sur un tramway toutes les 30 minutes en heure de pointe. En tout, 11 gares et stations seront desservies. Quant aux tarifs, ils devraient être connus en juin 2013.

Selon la région et la SNCF, le tram-train permet d'offrir "une alternative crédible à l’utilisation de la voiture, en répondant aux besoins de transport des usagers des villes périphériques et en favorisant le développement des communes les plus éloignées".  Grâce à sa capacité d'accélération et de freinage importante, il permet de faire plus d'arrêts qu'un TER classique, tout en allant plus vite qu'un tramway urbain.

195 millions d'euros de travaux

La réouverture de la ligne représente un investissement de près de 195 millions d'euros, partagés entre les collectivités locales, la SNCF, l'Etat et l'Union européenne. Il aura fallu notamment aménager des quais adaptés au tram-train, adapter la signalisation de la voie ferrée ou encore transformer certains passages à niveau.
A ce montant, il faut rajouter l'acquisition par la région de 24 rames Citadis-Dualis fabriquées par Alstom pour environ 88 millions d'euros (certaines nouvelles rames doivent également être affectées à la ligne Nantes-Clisson).

Aubin Busalb