Les ambitions internationales de la RATP ne sont pas modestes puisque la régie vise à devenir le cinquième opérateur mondial de transport. Premier pas hors de l’Hexagone, le 14 février, avec la mise en service du tramway de Florence (7,4 km de lignes), en Italie. Pour le groupe RATP, il s'agit de la première exploitation d’un système ferroviaire à l’international. Et ce n'est qu'une étape.

Outre l’exploitation de la ligne 1, la municipalité de Florence a attribué à un groupement d’entreprises piloté par sa filiale RATP Dev, la concession pour la conception et la construction de deux lignes de tramway supplémentaires. L’exploitation et la maintenance du réseau, assurées par RATP Dev, portent sur une durée de 30 ans, à partir de 2010.

La RATP est déjà présente en Toscane avec Autolinea Toscane (entreprise de transport interurbain par autocars dans la périphérie de Florence), à Modène, via une participation dans l’entreprise de transport urbain locale ATCM et à Rome, au sein du groupement "Promotore" pour la concession de la ligne D du métro de la ville Éternelle.

La régie va essayer de se positionner à l'international sur les grands projets de nouvelles infrastructures ferroviaires en mettant en avant ses compétences dans la maîtrise d’œuvre et d’ouvrage. Autre destination cible, les États-Unis.