Le pays de Ribeauvillé (Haut-Rhin) trace sa route : la communauté de communes a mis en place un service de transport à la demande (TAD), début 2013. Baptisé "Allo'Bus", dessert l'ensemble du territoire de l'intercommunalité, soit 18 000 habitants répartis sur 16 communes. Avec un minibus de huit places, accessible aux personnes à mobilité réduite.

Le trajet se réalise quasiment sur-mesure : la navette transporte les usagers depuis chez eux vers la destination de leur choix (sauf à Ribeauvillé où des arrêts spécifiques ont été aménagés). Le service fonctionne du lundi au samedi et circule uniquement sur réservation: il suffit d'appeler dans la demi-journée avant le déplacement.

L'aller est proposé au tarif de deux euros par personne, soit quatre euros l'aller-retour.

"Ce nouveau type de transport permet notamment aux personnes isolées, comme les personnes âgées, de se déplacer plus facilement vers Ribeauvillé, mais aussi de se connecter au réseau de transport départemental et régional", explique Stéphanie Lotz, chargée du transport à la demande au sein de la communauté de communes.

Ce transport à la demande est assuré par un groupement de huit transporteurs alsaciens, LK, qui fédère par exemple Kunegel, Foell ou Europatours, dans le cadre d'une délégation de service public. Le service coûte 95 000 euros, le conseil général du Haut-Rhin finance la moitié du déficit d'exploitation, le reste est à la charge de la communauté de communes.

Allo'Bus sera en phase expérimentale jusqu'en juin 2014, après quoi, un bilan doit être fait pour ajuster le service en fonction des  besoins des usagers.

Aubin Busalb