Avec cette opération annoncée dans un communiqué du 30 novembre 2012, Siemens AG met donc la main sur l'un de ses principaux concurrents dans le secteur de la signalisation ferroviaire puisque Invensys rail représente près de 20% de parts de marché. Les autres concurrents de poids sont les Français Thales et Alstom.

Ce rachat va "renforcer la présence de Siemens dans un marché global de la signalisation ferroviaire", indique le groupe allemand qui avait déjà un bon pied sur le marché depuis le rachat de Matra Transport en 2001.

N.A