"La procédure a été marquée par un climat très concurrentiel qui a permis à la communauté d’agglomération d’obtenir une offre particulièrement intéressante tant sur le plan technique que financier", indique-t-on au Grand Chalon (39 communes, 110 000 habitants autour de Chalon-sur-Saône).
A partir du 1er janvier 2013, la collectivité va disposer d’une offre de transport étoffée (+ 22 %) pour une subvention forfaitaire inférieure au montant actuel. La subvention s’élèvera en moyenne à 8,997 millions d'euros paran, contre 9,009 millions d'euros en 2011.

Parmi les actions à mener, Veolia Transdev devra réorganiser le réseau urbain autour de la nouvelle ligne de BHNS (inaugurée le 3 septembre 2012) reliant la gare SNCF aux pôle d’activités de Saônor. Il devra également exploiter la nouvelle desserte permettant aux salariés d'Amazon de se rendre au Distripôle à Sevrey. L’offre sera également renforcée en deuxième couronne.


Plus de sous-traitance

"Pour ce réseau, Veolia Transdev recourra à la sous-traitance de façon plus importante, associant de la sorte les transporteurs locaux et les artisans taxis. Ce qui permet de préserver l’emploi et le tissu économique local", explique le Grand Chalon. Enfin, Veolia Transdev développera un système de vélos en libre-service doté de 150 vélos, répartis dans 12 stations.

Il est également prévu de créer un système de location en longue durée avec 50 vélos, dont 20 pliants et 10 en assistance électrique. Ces mesures devraient porter à 9,05 millions le nombre de voyages en 2018 (6,7 millions en 2001) et augmenter de 49% les recettes commerciales.

Christine Cabiron