Hubert du Mesnil, 62 ans, a été renommé à la présidence de RFF, "par intérim", selon une lettre du ministre des Transports Frédéric Cuvillier du 5 septembre, dont l'AFP a reçu copie.
"Le gouvernement n'a pas encore donné ses orientations sur la future réforme du rail, c'est pourquoi il a choisi le statu quo à la tête de RFF", a expliqué à l'AFP une source proche du dossier.

Pour rappel, le gouvernement a annoncé pour 2013 un projet de loi réformant à la fois la gouvernance du système ferroviaire et le statut social des cheminots. Frédéric Cuvillier devrait aborder le sujet en Conseil des ministres dans les prochaines semaines pour donner les contours du futur texte (lire "La réforme du système ferroviaire devant le Parlement en 2013").

Le mandat d'Hubert du Mesnil était arrivé à échéance le 4 septembre, celui de Guillaume Pepy (SNCF) s'achève en février 2013.

AFP