Cette annonce intervient un an après le lancement de l’appel d’offres auquel ont participé Keolis - candidat sortant - et Veolia Transdev. Selon le service de communication de Rennes Métropole, l’offre de Keolis "était la plus intéressante sur plan financier comme au niveau des prestations offertes." Ce contrat, d’une durée de cinq ans, débutera le 1er janvier 2013. La négociation durera jusqu’en novembre 2012 date à laquelle les élus de l’agglomération auront à se prononcer.


De sept à cinq

Cinq ans au lieu de sept pour le précédent contrat. La raison ? "Rennes Métropole souhaitait que le contrat suivant démarre avant la mise en service de la ligne B du métro automatique Val prévue en 2019." Une seconde ligne qui vient tout juste d’obtenir sa déclaration d’utilité publique (lire encadré).

Evalué à environ 50 millions d’euros par an, le nouveau contrat englobe à la fois la gestion du réseau Star (bus et métro) et le réseau de personnes à mobilité réduite, Handistar, qui était déjà exploiré par Keolis dans le cadre d’une délégation de service publique spécifique.

Robert Viennet