Suite au Plan transport départemental voté fin 2010, le réseau des lignes régulières interurbaines girondines est réajusté avec une augmentation des fréquences, un cadencement des autocars jusqu’à 15 minutes en heures de pointe sur certaines lignes, la création de nouvelles lignes et un renforcement de l’intermodalité dans la zone de desserte du périurbain bordelais.

Et une tarification unique à 2,50 euros ou 4 euros l'aller-retour, quel que soit le trajet effectué. Pour les abonnés, les formules hebdomadaire, mensuelle et annuelle + Modalis qui combine les services TransGironde +tram et bus du réseau urbain bordelais . ramènent évidemment les prix en dessous du tarif unique de 2,50 €.
L’abonnement scolaire à la charge des familles est harmonisé à 120€ par an, soit 10 € par mois.

Coût de ce réajustement pour le conseil général, l'autorité organisatrice compétente : trois millions d'euros supplémentaires par an sur un budget global (lignes interurbaines et circuits scolaires) de 56 millions.

Huit entreprises autocaristes se partagent les 21 lots du marché TransGironde, dans le cadre de la délégation de service public votée le 6 avril 2012 pour 7 ans (soit 29 millions d'euros par an) : Citram Aquitaine (14 lots), Prévost (2 lots), Keolis Gironde, Cars ANDRE, Pullmans Landais, Voyages Arrivé, Odicars exploitant chacun un lot.


Les changements  en quelques chiffres
  • 1,3 million de km annuels supplémentaires soit une hausse de 24% par rapport à  l’offre actuelle, doublages compris 52 trajets supplémentaires création de 10 nouvelles lignes essentiellement en rabattement sur les gares TER de St André-de-Cubzac, St Mariens, Langon (3 lignes), St Médard-d’Eyrans, Beautiran et Cérons.
  • nouvelle desserte directe du quartier de Bordeaux Lac pour les habitants du Nord Gironde (ligne 202 : Bordeaux - Blaye).

N.A