Un porte-parole de Hambourg-Köln Express (HKX), a indiqué à l'AFP que ce premier trajet de quatre heures s'était déroulé "comme prévu". L'opérateur ferroviaire compte offrir un aller-retour quotidien Hambourg-Cologne en semaine, et jusqu'à trois aller-retours quotidiens le week-end.

La compagnie privée avait initialement prévu de se lancer dès 2010 à l'assaut du marché des lignes interrégionales en Allemagne, libéralisé en théorie mais sur lequel la Deutsche Bahn (DB) est restée toute puissante.

Jusqu'à présent seule une autre compagnie privée offre une liaison de ce type, en l'occurrence le Français InterConnex (Veolia Transdev), qui relie Leipzig, Berlin et la ville côtière de Rostock.
Sur les liaisons régionales, de moins longue distance, la DB compte de plus nombreux concurrents dont un autre Français, Keolis, filiale de la SNCF.

HKX a pour actionnaire principal un fonds américain spécialisé dans le rail, Railroad Development Corporation. La compagnie privée a par ailleurs une coopération d'ordre technique avec la filiale en Allemagne du groupe Veolia Transdev qui met à sa disposition locomotives et conducteurs.
La compagnie utilise des wagons ayant appartenu à Deutsche Bahn et qui étaient en service dans les années 1970.

N.A.