Et un de moins, Ada n'est plus dans la course. Le syndicat mixte Autolib' chargé de mettre en place le futur service d'autopartage à Paris s'est réuni le 1er juillet 2010 et a en effet choisi de poursuivre les discussions avec trois groupes : Bolloré, le consortium Avis-RATP développement-SNCF-Vinci Park et le groupement VTLIB' (Veolia Transport).

"Le loueur de voiture ADA" qui était un des 4 candidats, "n'a pas été retenu", a précisé à l'AFP Annick Lepetit, adjointe PS aux Transports et présidente du syndicat mixte Autolib'."On a estimé que son offre était très incomplète et éloignée de ce que nous attendons des candidats", a-t-elle ajouté.

Choix du lauréat en décembre 2010

Le lauréat sera choisi en décembre mais d'ici là, "nous recevrons en auditions les trois candidats le 8 juillet", selon Mme Lepetit pour qui ces candidats "ont des offres intéressantes et assez différentes les unes des autres".

A ce jour, 31 communes ont adhéré au syndicat mixte pour voir circuler dans leurs rues les futures voitures électriques en libre-service, sur le modèle du Vélib'. Objectif, inciter les automobilsites à renoncer au volant en proposant des voitures partagées, écolos, pour un tarif de location très intéressant par rapport au coût d'une voiture en propre. Son lancement est prévu fin 2011.