Dirigée depuis début juin 2012 par David Azéma, ex numéro 2 de la SNCF (lire l'article sur ce sujet) et détenue à 70% par la SNCF et à 30% par la Caisse des dépôts et placement du Québec, Keolis conforte son implantation en Suède où le groupe vient de remporter un nouveau contrat à Hisingen, dans l'agglomération de Göteborg. 

Keolis qui se présente comme le premier opérateur de bus dans la capitale Stockholm, est désormais le plus important transporteur public de la deuxième ville du pays, avec 350 bus et 950 employés.

Au terme du nouveau contrat annoncé le 25 juin 2012 qui démarrera un an plus tard, Keolis va exploiter 150 bus de la ville d'Hisingen. D'une durée initiale de huit ans, ce contrat pourra être prolongé de deux ans, précise le groupe dans son communiqué.

Le chiffre d'affaires annuel annoncé est de 40 millions d'euros pour sa filiale Keolis Sverige, "concerne 500 salariés et une flotte de 150 bus, dont la majorité roule au biogaz".

"Le diesel sera uniquement utilisé pour le transport à la demande et représentera environ 2 à 4% des kilomètres parcourus", relève Keolis qui est présent en Suède depuis 2002.

N.A