Ces annonces faites par Pierre Serne, vice-président du Syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif) le 25 juin 2012, vont être présentées au vote du conseil d’administration du Stif du 11 juillet.
Il s’agit de la première concrétisation de l’accord conclu entre les groupes PS et Europe Ecologie les Verts (EELV) en décembre 2011 et qui doit aboutir en 2013 à un Pass Navigo à tarif unique (lire).

Le "dézonage" consiste à offrir la possibilité à tout possesseur du Pass Navigo, quel que soit son abonnement, de circuler sur tout le réseau des transports franciliens, les week-ends et jours fériés. Un système qui existe déjà pour les jeunes utilisateurs de la carte imagine R.

"Nous avons vraiment mis la pression sur les opérateurs, RATP et SNCF, qui se sont engagés à rendre cela techniquement possible pour septembre pour le dézonage", explique Pierre Serne, cité par l’AFP.


Pas de hausse des tarifs au 1er juillet

Pour le complément de parcours "ce qui agace le plus les usagers", c’est plus compliqué à mettre en œuvre. "J'espère une mise en service en octobre mais ça sera peut-être décembre, il faut que ce soit vraiment au point pour ne pas démarrer sur un bug", a poursuit l'élu.

Ces deux mesures ont un coût en année pleine d'environ "30 millions d'euros". Elles seront financées par des "petits bougés" sur les tarifs des tickets Mobilis essentiellement achetés par les touristes et sur le Pass Navigo annuel.
"Actuellement, cet abonnement annuel correspond au prix de 10,2 mois et non de 12, on devrait le faire passer à 10,30 ou 10,35 mois ", avance Pierre Serne, rappelant par ailleurs que cette année, "il n'y avait pas de hausse globale des tarifs au 1er juillet".

Robert Viennet avec AFP