Après qu'une passagère eut été éjectée d'un Créalis, un bus à haut niveau de service (BHNS) circulant sur une ligne de quinze kilomètres en site propre, entre les gares du RER D de Lieusaint (Seine-et-Marne) et de Corbeil-Essonnes, Veolia Transdev a retiré de la circulation les 19 véhicules flambant neufs. Et remis des bus classiques.

Samedi 5 mai 2012, "une cliente a perdu l'équilibre et a été projetée contre la porte, qui a cédé", a expliqué une porte-parole de l'entreprise à l'AFP. Autrement dit, les portes se sont ouvertes alors que le véhicule roulait. Blessée, la passagère, "assez forte", a été prise en charge par les secours et se trouvait toujours hospitalisée le 9. Elle est dans un état critique.

L'accident est survenu alors que le véhicule TZen s'était engagé sur un rond-point, c'est à ce moment que la passagère a perdu l'équilibre.Une expertise est actuellement en cours chez le constructeur Irisbus, pour déterminer pourquoi ces portes électriques coulissantes se sont ouvertes. En attendant, son porte-parole se refuse à tout commentaire.

Les 19 véhicules en service depuis juillet 2011 sur cette ligne appelée "T Zen" circulent sur une ligne dédiée et offrent une capacité et régularité de service supérieures à celle d'un bus classique, pour un coût moindre qu'un réseau sur rails (lire notre article sur le sujet). Pour l'heure, c'est la seule ligne francilienne de cette nature, mais d'autres doivent suivre.

Nathalie Arensonas