Le 8 juillet 2010, les élus du comité syndical du Sytral, l'autorité organisatrice des transports urbains de Lyon, choisiront qui des trois candidats en lice prendra  les commandes des transports urbains de Lyon pour six ans, à partir du 31 décembre 2010. Transdev, Veolia Transport et Keolis sont encore officiellement sur les rangs.

Mais selon nos confrères Les Echos, Bernard Rivalta, président PS du Sytral aurait argumenter le 21 juin sa "préference" pour le candidat sortant et historique, Keolis. Interrogé, Bernard Rivalta n'a pas souhaité confirmer ni démentir cette information.

Si les élus du Sytral suivent leur président le 8 juillet, date de la délibération finale, la filiale de la SNCF conserverait alors le contrat de délégation de service public du réseau de transport urbain de Lyon, les TCL, qu'elle exploite depuis une vingtaine d'années.

C'est le deuxième réseau en taille après Paris, avec un chiffre d'affaires de 1,8 milliard d'euros sur six ans. Le contrat concerne quatre lignes de métro (dont le prolongement de la ligne B du Stade de Gerland à Oullin, avec traversée du Rhône en 2013), quatre lignes de tramway, un millier de trolleybus et de bus. Chaque jour, les TCL transportent 1,4 million de voyageurs avec 4 300 salariés.  



Au Sytral, siègent le Grand Lyon et le département du Rhône.