Ce n'est pas un hasard si la première action du pôle métropolitain unissant les agglomérations de Lyon, Saint-Etienne, Bourgoin-Jallieu et Vienne et qui sera officiellement créé en avril 2012, porte sur l'amélioration des transports. Unies, ces quatre agglomérations "pésent" près de 2 millions d'habitants, 140 communes et 1 million d'emplois. Quotidiennement 45 000 déplacements domicile travail sont effectués entre les quatre agglomérations


Tarification zonale


Sans attendre la création d'un schéma métropolitain des services de déplacements, qui sera la feuille de route de la métropole en matière de mobilité pour les années à venir, ce nouveau syndicat mixte des transports (SMT) portera son effort sur deux actions prioritaires :

  • Mise en place d'une tarification multimodale zonale.
    L'objectif est d'aller au-delà des accords tarifaires existants, en développant un titre de transport, supporté par la carte OùRA!, qui permette de circuler sur l'ensemble des réseaux, quelles que soient les autorités organisatrices, avec une tarification par zones ("Carte Orange" métropolitaine).
    La mise en oeuvre sera progressive ; il s'agit à court terme d'engager la dynamique, avant d'envisager un déploiement sur l'ensemble du territoire de l'aire métropolitaine lyonnaise et sur tous les réseaux.
  • Amélioration de l'accès au réseau métropolitain de transports en commun.
    L'idée est de faciliter l'accès des usagers à ce réseau, notamment en développant les parcs relais de stationnement et les autres modes de rabattement vers le réseau structurant (lignes complémentaires ou navettes de rabattement, itinéraires modes doux...).

Les quatre agglomérations et le Sytral membres du SMT veulent établir "des relations privilégiés" avec la région Rhone-Alpes, autorité organisatrice des transports ferroviaires et les départements qui souhaiteraient s'inscrire dans cette démarche.

Robert Viennet