Ce marché correspond à l'extension du réseau de tramway de la ville de Notthingham (située à l'est des Midlands), qui compte déjà une ligne mise en service en 2004. Ces deux nouvelles lignes, d'une longueur totale de 17,5 km desserviront les parties ouest et sud-ouest de la ville. Elles relieront des zones urbaines à forte densité de population et d'importantes zones commerciales de centre-ville

Le consortium Tramlink Notthingham qui a remporté le marché, regroupe VINCI Investments (filiale au Royaume-Uni de VINCI PLC, chargée du développement et des investissements pour les contrats de concession), Alstom, Keolis et Wellglade (propriétaires de la compagnie locale de bus Trent Barton), qui détiennent chacun 12,5 % des parts, ainsi que les investisseurs financiers Meridiam (30 %) et OFI Infravia (20 %).

Vinci sera leader du groupement. Alstom réalisera la construction de la nouvelle ligne, l'alimentation électrique, la signalisation et assurera la fourniture et la maintenance de 22 tramways Citadis, ainsi que la maintenance des 15 rames de la ligne 1 actuelle pendant toute la durée de la concession. La part d'Alstom dans ce contrat s'élevrea à 350 millions d'euros dont 120 millions pour la maintenance, indique un communiqué. De son coté Keolis assurera, là aussi pour les 23 ans de la concession, l'exploitation des trois lignes de tramway de Notthingham.


Exit Veolia Transdev

Le consortium reprendra, également, l'exploitation de la première ligne, qui était, depuis l'origine, exploitée par Veolia Transdev.

Tramlink Nottingham qui avait été retenu comme « preferred bidder » en mars 2011, a finalisé les détails du contrat de concession d'une durée de 23 ans. Les travaux de construction devraient démarrer en 2012 et les lignes seront opérationnelles fin 2014

Elle sera financée par les recettes tirées de la vente des titres de transport et par un partenariat public privé de type PFI (Private Finance initiative) pendant toute la durée du contrat de concession.

La ligne 2, longue de 7,5 km, desservira des quartiers résidentiels. La ligne trois, d'une longueur de 10 km, reliera des forts générateurs de trafic, comme un centre hospitalier ou l'université de Nothigham. Point commun de ces deux lignes leurs terminus seront situés à la jonction de deux autoroutes ou seront construits deux grands parcs relais de 1000 places (ligne 2) et 1300 places (ligne 3).


Robert Viennet