Une même carte bancaire pour faire vos emplettes et prendre les transports publics, c'est possible à Reims. Fruit d'une association entre la Caisse d'Epargne Lorraine Champagne-Ardenne et Veolia Transdev (l'exploitant du réseau des transports urbains), la carte Citevia a été lancée le 3 novembre 2011 dans la cité champenoise. Une première en France.

Cette carte à puce offre aussi la possibilité de régler "sans contact" des achats de moins de 20 euros auprès des 80 commerçants équipés de terminaux de paiement adaptés, par simple présentation de la puce devant une borne de lecture.

Sur un plan pratique, les usagers peuvent recharger leur carte en titres de transport à la Boutique Citura (l'agence commerciale du réseau des transports de Reims Métropole), mais aussi dans les distributeurs du réseau Citura, auprès des commerçants associés, sur Internet, et aux 12 guichets automatiques de la Caisse d'Epargne de l'agglomération.


Pas seulement les clients Caisse d'Epargne

La carte est accessible aux clients d'autres banques que la Caisse d'Epargne. Seul un compte support est ouvert pour permettre aux usagers de recharger la carte.
Le rechargement de la partie bancaire se fait en ligne, mais le solde de la carte ne pourra pas dépasser 600 euros. Enfin, Citevia étant une carte de paiement et de retrait Visa, elle est utilisable en France comme à l'étranger chez les commerçants agréés et permet de retirer de l'argent aux distributeurs, comme toute autre carte de retrait.

Citevia est expérimentée pendant un an par un échantillon de 750 habitants qui vont tester ses fonctionnalités. Au terme de cette phase pilote, et selon l'utilisation effective des premiers "cobayes",  l'expérience sera étendue ou non à d'autres agglomérations.

Sophie Bocquillon